Publications sur l'estampe

Pour tous les passionnés de gravures, Pictura a publié trois ouvrages consacrés à l'estampe et a édité plusieurs fac similés sur papier tradition des Grands Maîtres : Dürer, Callot, Rembrandt, Goya ...
Pour toute commande :
Espace Pictura - 15, rue Littré - 18000 BOURGES
tél. : 02 48 48 18 33 - mèl : pictura@orange.fr
« GRANDS MAÎTRES DE L’ESTAMPE »(XVI° - XVIII° Siècle) 19 € (frais d'envois inclus) - Estampes, eaux-fortes, burins, bois... autant de termes qui traduisent la richesse lexicale d’un art connu plus généralement sous le nom de « gravures ». Cette abondance ne cesse de troubler les amateurs d’art d’autant plus que, si le processus de création semble évident dès qu’il s’agit de peinture ou de dessin, on est contraint de faire appel à des notions techniques lorsque l’on entre dans l’univers de l’estampe.Ce catalogue se propose modestement d’éclairer à partir de 16 reproductions hors texte tout le travail des Grands Maîtres de l’estampe, de l’apogée de la xylographie avec Dürer au XV° siècle jusqu’à la naissance de la lithographie occidentale à l’issue du XVIII° siècle.  Longtemps considérée comme un art mineur du fait de sa fonction de reproduction, la gravure est enfin reconnue à sa juste valeur: celle d’un art autonome, véritable espace de liberté pour les plus grands génies de la peinture trop souvent contraint par la Censure des Académies de Peinture. Comment oublier la spécificité sublime des eaux-fortes de Rembrandt ou de Goya qui représentent bien plus qu’une simple extension de leurs oeuvres peintes? Cet oubli ne serait-il pas le signe d’un mépris envers un art dont le projet n’est pas de flatter l’orgueil du collectionneur par son caractère unique mais plutôt de diffuser, de partager l’oeuvre dans un espace proche de la contemplation publique? C’est dans cet esprit d’offrir au public des gravures trop souvent gardées à l’abri des regards que l’Association PICTURA ’oeuvre pour la sauvegarde et la promotion de ce patrimoine iconographique.
Commentaires: Laurent Quillerié & Cécile POUYAT.
Editions Pictura, 1997. Dépôt légal : Août 1997. ISBN : 2-9511604-0-2
Cécile Pouyat, Présidente de l’Association PICTURA, collabore aux recherches de Laurent Quillérié qui continue ses travaux d’investigation sur la gravure débutés avec Michel Delon, professeur à l’Université de La Sorbonne.
FAC SIMILE issus de Grands Maîtres de l'estampe :
12 € à l'unité (frais d'envois inclus) - sur papier tradition 42 x 29 cm : Schongauer, Dürer, Rubens, Callot, Della Bella, Salvatore Rosa, Rembrandt, Watteau, Piranese, Tiepolo, Fragonard, Goya
"DIABLES D'ENFER": 19 € (frais d'envois inclus) -
Depuis l'apparition des religions, les figures du Diable n'ont cessé d'être la source de l'inspiration artistique. L'estampe, en tant que moyen de diffusion de l'imagerie religieuse, a joué un rôle majeur dans l'art occidental. Paradoxalement situées entre la censure de l'église et la nécessité de témoigner d'une imagination débordante pour mieux effrayer les pécheurs, les représentations du Diable et de l'Enfer vont se multiplier au gré des productions des plus grands artistes. Port-folio comprenant les oeuvres de Schongauer, Dürer et Goya.
Commentaires: Laurent Quillerié & Cécile POUYAT.
Editions Pictura, 1998. Dépôt légal : Avril 1998. ISBN : 2-9511604-1-0
Cécile Pouyat, Présidente de l’Association PICTURA, collabore aux recherches de Laurent Quillérié qui continue ses travaux d’investigation sur la gravure débutés avec Michel Delon, professeur à l’Université de La Sorbonne.
"Victor Hugo, graveur malgré tout":  Portfolio – catalogue :  Victor Hugo, « Graveur malgré tout » : préface d’Alain Rafesthain, introduction sur Victor Hugo « poète plasticien », notices historiques des gravures, fortune critique de l’œuvre graphique, influences des Maîtres graveurs sur le poète, bibliographie, facs similés de toutes les gravures de Méaulle pour le célèbre ouvrage de Victor Hugo : "Les Travailleurs de la Mer" -  Editions Pictura, 2006 - Cet ouvrage existe en 2 versions :
1. Petit catalogue contenant toutes les notices accompagnées de 10 illustrations (15 €)
2. : version de luxe en coffret contenant la totalité des 70 gravures constituant l'édition originale de l'album Méaulle publié en 1882 (400 €).
 Tirages sur papier XVIIIème siècle :
FAC SIMILE : 40 € (frais d'envois inclus)

Martin SCHONGAUER
Env. 1450-1491
 « La Tentation de Saint-Antoine »– Eau-forte , Env. 1485-1491.

Martin SCHONGAUER
Env. 1450-1491
 « La Fuite en Egypte »– Eau-forte de la série de la « Vie de la Vierge », Env. 1470-1475.
Jacques Callot  
1592-1635
 
« Le crucifiement» – Eau forte de la suite de « la Grande passion », 1620.

Jacques Callot  
1592-1635
 « La femme au chat »– Eau-forte de la  « Suite  des Gueux », 1635.
Jacques OUDOT
Edition de 1690
Bois de l'ouvrage de colportage (Bibliothèque bleue) : « Grande danse macabre des hommes et des femmes historiée et renouvellée de vieux Gaulois, en langage le plus poly de notre tems », 1690, A Troyes chez Jacques Oudot imprimeur et marchand libraire demeurant rue du Temple.
Tirages sur papier contemporain imitation « Japon » :
FAC SIMILE : 12 € (frais d'envois inclus)
Victor Hugo – Louis Fortuné Méaulle : « Je pense, il grave... » V.H.
Louis Fortuné Méaulle
1844-1901

« DÉRUCHETTE » -  Origine de la gravure : dessin n° 36 figurant dans le manuscrit original de Victor Hugo. Estampe (bois de bout)  numérotée 26 dans l’Album Méaulle (n° 61/70), 1882.

 

« LE ROI DES AUXCRINIERS » - Origine de la gravure : dessin n° 3 figurant dans le manuscrit original de Victor Hugo. Estampe (bois de bout)  numérotée 3 dans l’Album Méaulle
(n° 61/70), 1882.

 

« LA VAGUE » - Origine de la gravure : dessin de marine des Carnets de Victor Hugo. Estampe (bois de bout)  numérotée 39 dans l’Album Méaulle
(n° 61/70), 1882.