Livres d'artistes

 
Depuis 1997, l'association Pictura publie régulièrement des ouvrages consacrés à l'estampe mais aussi, depuis 1999, des livres d'artistes contemporains en rapport ou non avec nos opérations "Arts et Handicaps". Les artistes et écrivains édités : Jean Frémiot, Laurent Cachard, Jean-Louis Pujol, Fabrice Ferrandon, Alyssa Pasquier, Monde, Gil Soulat, et en préparation : François Marquez et Pavie Zygas.
En 2007, sous la direction de Cécile Pouyat et Laurent Quillerié, Pictura a créé une nouvelle collection intitulée "Les Contemporaines" qui a pour objectif de mettre à la portée du grand public des livres d'artistes sur grand papier et relié à la main pour un prix modique (20 ou 23 €). Ainsi, depuis sa création, les "Contemporaines" comptent pas moins de 7 titres...

Collection "Les contemporaines"

Principe d’incertitude de Pavie Zygas

encres de François Marquez

9ème numéro de la collection « Les Contemporaine » : livre tiré sur papier chiffon tradition à la cuve, numéroté et signé par l’artiste. 54 pages, format 15 x 21 cm avec une reproduction en  marque page d’un dessin inédit de François Marquez.

Pavie Zygas, née en 1949 de mère lettone, est passionnée par les poètes classiques de l’Extrême Orient où elle voyage régulièrement. Elle a publié essentiellement en revues : ARPA, Neige d’Août, Triages, Voix d’Encre, Souffles, Grèges, Moriturus, Osiris (Etats-Unis), Kyoko (Japon), La Traductière. Son premier livre, Berceau de branches vides est paru chez fissile en 2007. Pictura a publié en 2009 un premier recueil dans sa collection « les Contemporaines » : Familiarité de la montagne vide (édition encore disponible) et en cette année 2011 : « Principe d’incertitude » , fruit d’un long et patient travail. A noter que pour cette année, et dans la même collection, le livre d’artiste de Pascal Duquenne et de Gilbert Serres verra le jour en octobre aux éditions Pictura, à l’occasion du prochain « Festival des déglingués » organisé à Bourges par l’association ARGOS. 

Quelques avis sincères à propos de « Familiarité de la montagne vide » de Pavie Zygas …

James Sacré (poète) : « J'aime beaucoup ces dessins mêlés d'écriture : ils respirent dans un agréable délié du trait et des couleurs mais sont comme menacés par ces masses de noir qui les envahissent. Ils répondent aussi, très fortement, aux poèmes qui eux aussi sont toujours (presque toujours) un emmêlement d'inquiétude et de rien avec le sentiment persistant, malgré tout, d'une présence proche et sensible du monde. »

Camille Loivier  ( poète - Il est nuit/ ed. Tarabuste  -  directrice de Neige d’Août) : « Quelle belle texture, on peut le dire aussi bien du livre que de ses deux contenus, images et mots. »

Jacques Rancourt ( directeur de La Traductière, revue franco-anglaise de poésie) : « Familiarité de la montagne vide, un voyage intérieur au cœur des êtres que j'ai eu plaisir à partager. »

Alexandre Astier ( Les Maîtres spirituels de l'hindouisme, Petite histoire de l'Inde, Comprendre l'hindouisme - chez Eyrolles) : « Je trouve très beau cette tension (pour moi "effort vers") mélangée d'une sage tendresse de ce qui est, de l'acceptation de ses limites humaines et mentales. »

Cédric Demangeot (poète - Nourrir Querelle / ed. Obsidiane entre autres - et responsable des éditions Fissile) : « Les peintures, très justes, s'accordent très bien à vos poèmes ; le livre devient l'espace d'une sorte de dialogue, à voix basse mais à voix vive, à la lisière des sens et du silence. »

Josette Ségura ( poète - Au bord du visage / ed Pleine page...- dirige les éditions L'Arrière-Pays) : « Merci, chère Pavie Zygas, pour votre recueil où "l'invisible seul / lie la gerbe du sensible" et "l'aube alouette" remet debout... »

Gabriel Okoudji ( Stèles du point du jour / ed. William Blake and C°… lauréat du prix de l'Académie Charles Cros pour Souffle de l'horizon Tégué, lauréat 2O1O du prix littéraire d'Afrique Noire) : « Car, au cœur de la montagne vide, malgré sa familiarité, il y a la douleur. Et face à la douleur, rien ne vaut le mot qui mène à "la liberté naturelle de l'esprit" et donc, à l'équilibre... »

___________________

Si vous désirez commander un exemplaire de ce recueil, vous pouvez adresser un chèque de 30 € à l'ordre de PICTURA (frais d’envoi en sus : 3 €).

Pictura -15,rue Littré –18000 – Bourges

TEL. 02.48.48.18.33

Email : pictura@orange.fr  - Web: Web : http://perso.wanadoo.fr/galeriepictura

:
Les titres de la collection "Les Contemporaines"
Livres tirés sur papier chiffon tradition à la cuve, numéroté et signé par l’artiste,
24 pages, format 15x21 cm avec une reproduction hors texte sur grand papier d’un dessin inédit de l’artiste.
Livres en vente à la Galerie Pictura – 15, rue Littré – Bourges.

«Le bras armé de Jean-Louis Pujol n'est pas celui qui, sur le papier, envoie ses êtres de fusain dire au monde la douleur qu'ils auraient voulu taire. C'est l'atrophié qui dicte au vivant ce qu'il doit transformer de l'état qui l'a déterminé: le bras qui peint, peint pour celui qui ne le peut pas mais c'est celui qui ne peint pas qui commande les œuvres, les fait se réaliser, devenir substituts d'une chair qui l'a quitté.»Laurent Cachard

 
" Ecrire, c'est devenir " …
" On écrit pour la vie "…
" La vie c'est un peu plus que sa petite affaire privée "…
" On n’écrit pas pour écrire. "…
Gilles Deleuze
Remplacer Ecrire par Peindre… ou Dessiner ou " Faire de l'Art "…
Gil Soulat
 
Cette nouvelle va m'aider, je le sais, pour faire le bilan, pour me libérer un peu…Tout ce qui suit est le ressenti de mes souffrances sous la forme d'une écriture simple et accessible à tous. (...) Il y aurait encore beaucoup à dire mais je n'ai pas la prétention de croire que je comprends tous les mécanismes et les rouages de cette maladie si complexe. Chaque être est différent suivant son passé, son vécu. Je m'explique suivant mes propres expériences et tout ce que j'écris est sincère et vient de mon cœur. Je ne triche pas, je n'en vois pas l'intérêt ! J'espère que ces écrits pourront contribuer à aider ceux qui souffrent de cette maladie incurable jusqu'à maintenant. Pour ma part, il me fallait cet exutoire afin de rechercher la paix intérieure si tant est qu'elle existe pour un schizophrène… Accrochez-vous, ayez du courage et surtout profitez des bons moments de la vie ! Je dédie ce recueil à tous mes frères et sœurs de malheur… ” Fabrice Ferrandon
Ce deuxième volume des écrits de Fabrice Ferrandon est publié par les éditions de l'association Pictura à l'occasion de son opération "Arts et Handicap 08" dans le cadre du second festival "Les Déglingués" organisé à Bourges par l'association ARGOS.
 
Après un premier volume présentant «Graillou le Caillou», Alyssa Pasquier nous offre la suite des aventures de ce personnage à la fois tendre et maladroit, burlesque jusqu’au pathétique. Comme elle le précisait déjà, il s’agit avant tout de «raconter une histoire» née de l’observation des gens ou des «mythologies urbaines». Graillou ne peut laisser indifférent, il est emblématique d’un des maux majeurs de notre société occidentale : la solitude ou le manque d’amour ...
 

Parutions 2007-2008

 

« les Vainqueurs de l’entrelacs »
Cet ouvrage comportant de nombreux dessins originaux de Monde, troisième de la collection contemporaine de Pictura (1. Fabrice Ferrandon, Univers intérieurs I ». 2. Alyssa Pasquier, Graillou le Caillou ) a été superbement mis en page sur beau papier pur chiffon tiré à la cuve par Cécile Pouyat.  Monde, « Les vainqueurs de l'entrelacs », aux éditions Pictura, 20 €.
Premier recueil illustré de l’artiste peintre Monde, « Les Vainqueurs de l’Entrelacs » sont un véritable « Ode » à la dimension formidable de l’Amour :
 
 
 
« Le vainqueur de l'entrelacs
est un amoureux de la vie.
C'est un guerrier qui se bat au nom de l'amour.
Il sait que le contraire de l'amour
c'est la peur et non la guerre.
Nous sommes naturellement, dès la naissance,
des vainqueurs de l'entrelacs.
Et puis la vie, mais surtout l'éducation,
fait de nous ce que l'on devient.
Pour nous aider à grandir et rester
dans la conformité de ce qui est
généralement bien, on nous façonne,
entre permissions et interdictions.(…) »
Dans la même perspective déployée dans ses chansons de l’album « Tout va bien », Monde manifeste un réel talent littéraire dans un texte qui vient en contre point de ses magnifiques dessins surprenant de légèreté qui illustrent en vis-à-vis chaque page de l’ouvrage.Et comment ne pas le répéter : Et si, en cette dure période de réalisme néolibéral où seul l’argent est roi, le sentiment amoureux représentait finalement la seule et unique force de Subversion … ?
  
 
Alyssa Pasquier
Graillou le Caillou
Le recueil a été tiré sur papier chiffon tradition à la cuve, numéroté et signé par l’artiste, 26 pages, format 15x21 cm avec une reproduction hors texte sur grand papier d’un dessin inédit de l’artiste Alyssa Pasquier. Recueil en vente à la Galerie Pictura – 15, rue Littré – Bourges. Prix : 20€.
"D'abord raconter une histoire. Toujours une histoire de regard. Et petit à petit un visage se dessine, qui en vient à raconter sa propre histoire, qu'elle soit née d'un tas de cailloux, de gens longtemps observés ou de mythologies urbaines ..." Alyssa Pasquier
 
Fabrice Ferrandon
Univers Intérieurs I
 
Le recueil a été tiré sur papier chiffon tradition à la cuve, numéroté et signé par l’artiste, 26 pages, format 15x21 cm avec une reproduction hors texte sur grand papier d’un dessin inédit de l’artiste Fabrice Ferrandon. Recueil en vente à la Galerie Pictura – 15, rue Littré – Bourges. Prix : 20 €.
“J'écris au feeling des textes, de courtes nouvelles et souvent des états d'âme. Pour moi l'écriture est essentielle pour me sentir mieux, c'est comme un exutoire comme le dessin que je pratique depuis mon enfance. Quand je ne dessine pas j'écris et vice versa... (...) J'ai en moi un monde imaginaire très riche, le monde du rêve m'a toujours fasciné, intrigué et cela se ressent dans mon écriture. J'espère vous faire partager toute l'évasion que j'ai eue lors de mes écrits de noctambule !Fabrice Ferrandon (extrait de l’introduction de son recueil)
A travers les titres des textes de Fabrice Ferrandon ( Les séquelles du mal être -  Un passé lourd à porter - Un jour nouveau - De l'enfance au trépas - Je voyage dans ma tête- Des Flash-back récurrents- Décidé à rester - Echec et mat - Le rêve et le sommeil - Panoplie artistique - Du repos pour mon âme - Poussières de néant - Le tableau noir - Vouloir plus - Plus de peur, enfin... - Expression de la dépression), on aperçoit nettement toute la richesse que représentent ses écrits.
Et si l’incommunicabilité caractérise souvent ce que les médecins de l’âme nomment « maladie psychique », on doit mesurer la chance que nous offrent les textes de ce recueil : approcher, entrevoir, apercevoir et peut-être même ressentir ce que cette maladie aurait dû murer dans une citadelle du silence. A la hauteur de la sensibilité exacerbée, manifestée dans ce premier tome de ces « Univers intérieurs », il s’agit ici d’une véritable expression majeure et littéraire qui dépasse évidemment l’approche réductrice d’une interprétation médicale !
Dès lors, ces sortes de poèmes en prose de ce jeune auteur, admirateur effréné de Baudelaire et de Gainsbourg, sont autant de victoires libératrices qui transcendent le désespoir et la dépression. Véritables rêves éveillés, les mots de Fabrice Ferrandon nous transportent dans un monde de l'au-delà des mots quand, à l'extérieur, tout n'est plus que souffrance et incompréhension.
Découvert à l'occasion de la publication de la bande dessinée "Phénix" (voir copie de presse ci-jointe) produite en 2006 par l'association " l’Envol - Espoir 18 - UNAFAM " de Bourges (remerciements tout particuliers à son éducateur Bruno Lelongt qui fut le premier à reconnaître le talent de l’auteur et du dessinateur), cet artiste affirmait déjà  « qu’il rêvait d’être édité ». Voilà qui est enfin chose faite avec ce premier volume d'Univers intérieurs publié par l’association Pictura à l'occasion de son opération " Arts et Handicap 07 " dans le cadre du premier festival "Les Déglingués" organisé à Bourges par l'association ARGOS du 5 au 10 novembre 2007.
Fabrice Ferrandon tient à le rappeler : il est membre du Groupe d’Entraide Mutuelle “Oxygène” qui  bénéficie du soutien de  l'association "l'Envol-Espoir 18- UNAFAM” de Bourges.
 
Depuis 2008, Pictura produit et conçoit aussi des CD d'artistes :
Tranzmizzion 
Premier CD 17 titres de Congelorenzo production Pictura. Musique composée et arrangée par Laurent Picot - enregistré et mixé à la maison.
 http://www.myspace.fr/congelorenzo. Conception graphique du CD réalisée par Laurent Picot et Cécile Pouyat. Impression sur papier pur chiffon  traditionnel fabriqué à la cuve Ingres MBM Arches Blanc 130g : 15 - disponible à Pictura.
Produire le premier disque de musique électronique de Laurent Picot, guitariste du groupe « Queen of yogourt », Découvertes du Printemps 2006… est un véritable honneur pour les responsables de Pictura ! Car si le groupe s’est séparé malheureusement cette année, le guitariste lead des « Queen » continue à nous éblouir avec des compositions inattendues appartenant plus à l’ambiance électronique et ce, avec un nouveau nom d’artiste qui en dit long : Congelorenzo !
Cela dit, comment ne pas reconnaître la coloration « Rock des années 60 » qui rythme sa musique fortement teintée par le cinéma noir de ces mêmes décennies ? On retrouve ainsi des clins d’œil évidents à tous les grands compositeurs de musique de ces films mythiques de « Fantomas » à « Dirty Harry » et les 17 titres de son CD intitulé « Tranzmizzion » sont autant de petits résumés d’éventuels films noirs : five seconds with monkees , mc queen, nobody rings tonight, The realm, enter-exit, are well ?, lady bigmouth, something to do with death, make my day, happy fuzzy, adios amigos, elephant,  pakish blues, no smile, hubert ! , underground massacre, moscow casino…
Enfin, il suffit de lire les remerciements de ce CD pour comprendre aussi les nombreuses influences de cette nouvelle création :
“Merci à : Lalo Schiffrin, Ennio Morricone, John Barry, Michel Magne, Henri Mancini, The Family, Bernard Hermann, Foxy, The Rapiers, the queen of yogourt, Champêtre de Joie, Clint Eastwood,François Moineau, Martin Scorcese, Don Siegel, Pictura, The Invincibles, Robert de Niro, Big Boss Man, The Original Onion, Mike Turner, MarieJo Ballista, Christopher Frayling.”
Autres Publications :

 

"Ma nue à l'infini": in-8 carré (17,2 x 21,4 cm) ; texte de Laurent Cachard; quatre photographies originales de Jean Frémiot; livret broché à la chinoise dans un coffret de toile noire d'Anne Laborde. Tirage à 40  exemplaires. Editions Pictura, Dépôt légal : octobre 1999. ISBN : 2-9511604-2-9 

 

 

 

 

"Jean Frémiot ou la Mécanique des places" : in-8 carré texte de Laurent Cachard; trois photographies originales de Jean Frémiot; livret broché à la chinoise dans un coffret de toile noire d'Anne Laborde. Tirage à 40 exemplaires. Editions Pictura,  Dépôt légal : octobre 1999.ISBN : 2-9511604-3-7

 

 

retour à l'accueil