Association Isabelle Guillot

Accueil
Pictura
Actualités
Arts & Handicaps
Bourges & Berry Patrimoine
Réforme et Contre Réforme
 Livres d'artistes
Salons du Livre
Livres et Fac
simile sur
la gravure
Sade
Mur vidéo
les artistes permanents
Actions pédagogiques
Estampes
classiques et modernes
Association
Isabelle Guillot
 

 

Isabelle Guillot
1966-2004

Le public aura l'occasion de découvrir un choix d'oeuvres d'Isabelle dans ce lieu si particulier qu'est le Château d'Eau de Bourges.
La Galerie Pictura présentera dans le même temps  des dessins et des peintures abordant une autre facette de l'artiste.
A l'occasion de ces deux expositions, l'association Isabelle Guillot a réalisé un livret comprenant une sélection de l'oeuvre peint ainsi que des textes de Jenny Cook, Nadia Delabarre et Nicolas Denise.
Expositions au Château d'Eau et à la Galerie Pictura :

du 3 février au 11 mars 2007

organisation : association Isabelle Guillot

 
 Château d’Eau
Le ciel dans un tapis
Château d’Eau – place Séraucourt- Bourges
Entrée libre tous les jours de 15h à 19h  - Fermé le lundi.
Espace Pictura
Mercredi, vendredi et samedi de 15 h à 19 h
Du 26 février au 11 mars sur rendez-vous
 


Isabelle nous a quittés.
Elle laisse une œuvre immense que nous pouvons poursuivre en sa mémoire à travers la création d’une Fondation. Celle-ci rassemblera tous ceux qui souhaitent continuer son engagement pour l’art et les artistes : l’organisation d’une grande exposition de ses œuvres, une publication et peut-être la création d’une bourse d’aide aux jeunes artistes.

Toutes les personnes souhaitant participer à cette Fondation peuvent nous contacter :

Association Isabelle Guillot - 4, rue de l’abbé Moreux
18000 Bourges




Isabelle Guillot, jeune artiste peintre diplômée des Beaux Arts de Bourges, a exposé ses œuvres dans de nombreux lieux à  Bourges (Pictura, Foire d’Art Contemporain…) mais aussi dans les galeries parisiennes.
Quelque temps avant sa disparition, elle avait souhaité définir son travail par ce court texte pétri de sensibilité et d’intelligence :
 
« Par le moyen d’un système de trame, la peinture est enfermée dans une grille dont elle ne peut se défaire, à l’image de notre vie complètement dépendante de l’état du monde, prisonnière de cet état, impuissante face aux menaces et aux pressions de toutes sortes.
 
Les métiers de l’art, de la culture permettent aux hommes et aux femmes d’être téméraires parce que décidés à être dans un état intellectuel de paix et proposant ainsi aux spectateurs un travail, une construction, allant à l’encontre d’un monde en état de conflit permanent.
 
Dans ce sens, Manuel Vásquez Montalbán s’exprime lors d’une conférence en 2001 à Alicante pour « … la revendication de la paix comme valeur culturelle suprême. Il est indispensable de dénoncer la guerre comme valeur idéologique de contre-révolution. La menace de guerre vise à établir une culture de peur qui paralyse les consciences, les rend plus conservatrices. A l’opposé, la revendication de la paix est révolutionnaire parce qu’elle mise sur le changement. La paix parie sur les énergies créatrices de l’homme, sur sa liberté d’expression, de réalisation, de transformation. Les forces du progrès sont majoritaires et, lorsqu’elles en seront conscientes, les partisans d’un ordre archaïque resteront isolés … »
 
Mai 2004, Isabelle Guillot

 

Pour nous contacter : pictura@fr.fm

retour à l'accueil